20ème place au Championnat du Monde Handisport à Medemblik

//20ème place au Championnat du Monde Handisport à Medemblik

20ème place au Championnat du Monde Handisport à Medemblik

Kevin Cantin était la semaine dernière à Medemblik, aux Pays-Bas, pour disputer le Championnat du Monde Handisport. Du 24 au 28 Mai, face à 29 concurrents, il a défendu les couleurs tricolores en 2.4mR. Au terme de la compétition, il occupe la 20ème position au classement.

​Le Championnat du Monde handisport n’a pas été une mince affaire pour Kevin Cantin. Présent aux Pays-Bas depuis le 17 Mai pour s’entraîner et se mettre en jambe, Kévin a débuté la compétition dans des conditions musclées. A l’aise dans le vent fort, il signe de belles manches et clôt la première journée de régates à la 7ème place au classement général.

Les jours suivants sont plus compliqués. Le skipper du 2.4 mR commet quelques erreurs tactiques et souffre d’un manque de vitesse en partie dû à la forme de ses voiles, inadaptées au petit temps. Dès lors, il chute dans le classement et peine à reonter les derniers jours du championnat.

Au dernier jour de la compétition, il se classe à la 20ème place, loin de l’objectif qu’il s’était fixé. « Je suis déçu de ma performance sur le Championnat, je sais que j’aurai pu mieux faire. Maintenant l’heure est à l’étude de mes erreurs » explique Kevin. Déçu mais loin d’être abattu, Kévin a pris le  temps d’analyser l’ensemble  de ces courses sur cette compétition afin d’en tirer les enseignements nécessaires pour la suite de sa saison. Il envisage la prochaine échéance en 2.4mR néanmoins avec confiance : le Championnat d’Europe, qui se déroulera du 4 au 8 juillet à Bordeaux.

Parallèlement, Kevin Cantin poursuit son projet handivalide en mini 6.50 en vue de participer à la Mini Fastnet qui approche à grand pas. La finalisation des entraînements la semaine du 13 mai lui a permis de se coordonner avec son binôme, Matthieu Bourdais. Les premières navigations réussies et la préparation du bateau achevée leur permettent d’envisager ce défi de manière sereine. « Cette course extraordinaire est un gros challenge, j’ai hâte d’y être ! » confie Kevin Cantin.

Le duo est donc impatient de prendre le départ le 19 juin du Port de Tréboul pour un aller-retour via le phare du Fastnet.

2017-10-04T10:11:19+00:00 17/05/2016|Actualités|