Kévin Cantin, de retour pour la saison 2016

//Kévin Cantin, de retour pour la saison 2016

Kévin Cantin, de retour pour la saison 2016

Après une opération des jambes cet hiver, destinée à améliorer sa marche, Kévin Cantin est de retour, en pleine forme pour attaquer une nouvelle saison. Au programme, des régates internationales en 2.4mR mais également de nouveaux projets !

La saison débutera par la Sailing World Cup de Hyères à la fin du mois d’avril. La fine fleur de la voile handisport sera présente pour cette épreuve internationale dans la baie d’Hyères. Kévin s’envolera ensuite pour Medemblik où il disputera les Championnats du Monde de voile paralympique. Début juillet, il s’alignera au départ du Championnat d’Europe à Bordeaux avant de se consacrer à des stages d’entraînement avec Damien Seguin dont il est le partenaire d’entraînement pour les Jeux Paralympiques de Rio en 2016 …

Après de nombreuses années de voile paralympique, Kévin a également envie d’élargir son horizon et de se tourner vers le large. Pour concrétiser son rêve, il construit actuellement un projet mixte handi-valide en Mini 6,50 (petit monocoque de 6m50) avec Mathieu Bourdais, 27ème de la Mini Transat – Iles de Guadeloupe 2015.

Le duo est actuellement à la recherche de partenaires pour boucler son budget et remplir son objectif : courir la mini Fastnet 2016. Outre les frais de fonctionnement et inscriptions aux régates, le budget prévoit notamment la création d’un siège adapté au handicap de Kévin.
« Nous avons prévu plusieurs sessions de travail afin d’imaginer et de valider le siège de barre de Kévin » explique Mathieu. « Parmi toute la flotte des Minis 6.50, l’OFCET 6.50 est l’embarcation idéale pour notre duo : performante, fiable et surtout ergonomique. Dans cette version avec le rail d’écoute à l’arrière, Kévin aura une grande liberté de mouvement depuis son siège de barre jusqu’à sa couchette et inversement ».

« Ce projet est très important pour moi » explique Kévin. « Cela fait plusieurs années que je rêve de course au large et le mini 6.50 est le bateau idéal pour débuter. Avec l’expérience de Mathieu, je suis entre de bonnes mains ! Si nous pouvons nous aligner au départ de cette course, ce sera une belle victoire pour Mathieu et moi. Je veux montrer que le handicap ne doit pas être une barrière pour vivre ses rêves. »

Les premiers entraînements en Mini 6.50 sont prévus mi-avril.

Le programme 2016

  • Sailing World Cup – Hyères – 25 avril au 1er mai / 2.4mR

  • Championnats du Monde de voile paralympique – Medemblik – 22 au 28 mai / 2.4mR

  • Mini Fastnet – Douarnenez – 13 au 25 juin / Mini 6.50

  • Championnat d’Europe – Bordeaux – 2 au 8 juillet / 2.4mR

2017-10-04T10:23:06+00:00 19/03/2016|Actualités|