Kevin Cantin et Mathieu Bourdais à l’assaut de la Mini Fastnet 2016

//Kevin Cantin et Mathieu Bourdais à l’assaut de la Mini Fastnet 2016

Kevin Cantin et Mathieu Bourdais à l’assaut de la Mini Fastnet 2016

Dimanche prochain, Kevin Cantin et Mathieu Bourdais s’aligneront au départ de la Mini Fastnet. Face à 46 concurrents, l’équipage handivalide tentera de tirer son épingle du jeu sur cette course disputée en Mini 6.50.

C’est un duo particulier qui souhaite relever un défi improbable. De la rencontre entre Kevin Cantin et Mathieu Bourdais est né un projet handivalide : naviguer au large en double sur un petit bateau nouvelle génération. Au départ de Douarnenez, ils parcourront les 600 milles du circuit aller-retour jusqu’au Sud de l’Irlande. « Je suis profondément ravi de ce projet, d’avoir trouvé des partenaires pour soutenir cette aventure » confie Kevin Cantin.

Forts de leurs expériences personnelles, en préparation paralympique pour Kevin Cantin et en solitaire sur la Mini Transat pour Mathieu Bourdais, ils espèrent marquer les esprits et casser les clichés sur le handicap. Plus habitué à la navigation en 2.4mR, Kevin se lance un nouveau défi avec cette participation à la Mini Fastnet : « Je pense avoir mis tout mon temps et mon énergie dans ce bateau, nous partons donc dans les meilleures conditions possibles ».

« Nous avons réalisé des sessions d’entraînements pour vivre au mieux les 6 jours de navigation. Le but était de reproduire autant que possible l’expérience que nous allons vivre. Nous nous sommes surtout attachés à préparer la navigation de nuit. » poursuit Mathieu Bourdais.

Les sessions d’entraînements en mai et juin ont été l’occasion pour Kevin Cantin de découvrir l’Ofcet, un bateau à taille humaine, qui s’adapte facilement à son handicap. Loin d’être un frein à la pratique de sa passion, le vendéen cherche désormais à se confronter aux navigateurs valides.

Le binôme singulier ne s’impose aucune pression, et ne se fixe pas de véritables objectifs de résultats sur cette épreuve. « L’objectif est bien sûr de finir la boucle, et en plus si nous arrivons à terminer dans les 10 premiers du classement, ce sera vraiment la cerise sur le gâteau ! » explique Kevin Cantin.

La Manche est un terrain de jeu complexe où se mêle grosse mer et vent fort, venir à bout du parcours est donc un exploit sportif en soit. Pour l’heure, les 6 jours de compétition s’annoncent rythmés par des conditions plutôt clémentes selon lui « Le temps va vers le soleil, nous sommes prêts et motivés, vivement dimanche ! ».

Pour suivre la course en temps réel : http://minifastnet.winchesclub.org/blog/positions/

ILS ONT DIT:

Kevin Cantin

« Je suis en forme, bien reposé. J’ai réellement hâte d’en découdre ce weekend. Nous formons un super duo avec Mathieu. Le bateau est quasiment prêt, il ne nous reste plus qu’à finaliser notre départ. Le prologue est samedi et le départ sera donné dimanche à 19h. Cet horaire apparaissait plus pratique au vu des conditions météo (le courant dans le chenal du four). Je suis profondément ravi de ce projet, d’avoir trouvé des partenaires pour soutenir cette aventure. L’objectif est bien sûr de finir la boucle, et en plus si nous arrivons à terminer dans les 10 premiers du classement, ce sera vraiment la cerise sur le gâteau ! Je pense avoir mis tout mon temps et mon énergie dans ce bateau, nous partons donc dans les meilleures conditions possibles. Je suis vraiment content d’être là, cela va me permettre de rebondir après le Championnat du Monde de Medemblik. Cette semaine j’ai rencontré des scolaires lors de mon tour des écoles, ils sont au taquet derrière moi. Les partenaires sont également motivés et suivront nos aventures ! Le temps va vers le soleil, nous sommes prêts et motivés, vivement dimanche ! ».

Mathieu Bourdais

« Nous envisageons plutôt bien cette Mini Fastnet. Nous avons réalisé des sessions d’entraînements pour vivre au mieux les 6 jours de navigation. Le but était de reproduire autant que possible l’expérience que nous allons vivre. Nous nous sommes surtout attachés à préparer la navigation de nuit. Deux gros entraînements : une session de +12h et une de +24h. Mon atout est d’avoir déjà participé à la Mini Fastnet, je connais le support et je pense que ça facilite le projet, ça nous enlève pas mal d’imprévus. Nous visons le top 10 du classement mais le véritable but reste d’arriver au bout du parcours, il faut rester prudent et ne pas se mettre dans le rouge. La Mini Fastnet sera l’occasion de se jauger par rapport aux meilleurs, c’est vrai qu’il y a du beau monde dans nos concurrents avec beaucoup de projets flambant neufs donc la bataille sera rude. Nous partons d’autant plus motivés pour relever ce challenge !».

PROGRAMME

Samedi 18 juin

Prologue obligatoire en baie de Douarnenez
19h Accueil des coureurs, accueil officiel et buffet

Dimanche 19 juin

Départ

Samedi 25 juin

19h Proclamation des résultats, remise des prix et dîner

2017-10-04T10:10:13+00:00 04/06/2016|Actualités|